La Réserve naturelle de Saint-Martin est une aire marine protégée de 30km2 située au nord-est de l’île de Saint-Martin. Créé en 1998, cet espace préserve les cinq principaux écosystèmes de l’île : récifs coralliens, mangroves, herbiers de phanérogames, étangs et forêt sèche littorale. La Réserve gère également les 14 étangs du Conservatoire du littoral et ses 11 km de rivages terrestres naturels.

Le sentier sous-marin de Pinel pris en exemple

Philippe Thelamon - Franck Roncuzzi
Philippe Thelamon - Franck Roncuzzi

On le sait, le sentier sous-marin de Pinel a obtenu la Palme initiative française pour les récifs coralliens (IFRECOR) 2011, à la grande fierté de la Réserve naturelle et du Conservatoire du littoral, à l’origine de la création de ce sentier unique dans la Caraïbe.
Le Conservatoire a décidé de créer un nouveau sentier sous-marin en Martinique, au pied du Cap Salomon, sur la commune des Anses d’Arlet. 
La gestion de ce sentier sera conventionnée avec l’association SeaToyen, et plus spécialement avec Philippe Thelamon, qui gère un club de plongée non loin et sera commissionné garde du littoral en 2013.
Afin de tout savoir sur la création et la gestion d’un sentier sous-marin, Philippe Thelamon – dans le cadre des compagnonnages entre gardes mis en place par Rivages de France et financés par TE ME UM – était accueilli par la Réserve de Saint-Martin du 19 au 22 juin. Il a ainsi pu  bénéficier de l’expertise et des conseils techniques du garde chef Franck Roncuzzi en cette matière et a passé deux jours en binôme sur le terrain avec Isabelle Bonnefoy, gestionnaire du sentier sous-marin de Pinel.

La passerelle de mise à l’eau à l’entrée du sentier sous-marin de Pinel, qui présentait des signes de dégradation et menaçait la sécurité des usagers, vient d’être remplacée par un équipement flambant neuf, en aluminium et en bois.


All articles from: Newsletter-15

Managing The Impact Of Human Activities In Protected Areas

? Top