La Réserve naturelle de Saint-Martin est une aire marine protégée de 30km2 située au nord-est de l’île de Saint-Martin. Créé en 1998, cet espace préserve les cinq principaux écosystèmes de l’île : récifs coralliens, mangroves, herbiers de phanérogames, étangs et forêt sèche littorale. La Réserve gère également les 14 étangs du Conservatoire du littoral et ses 11 km de rivages terrestres naturels.

Actions de police

Saisie de Casiers
Saisie de Casiers

Le 28 février

les gardes de la Réserve naturelle ont dressé un procès-verbal au titre de la loi sur l’eau à un hôtel pour une pollution et un déversement d’eaux usées dans le Grand étang des Terres Basses. Cette pollution est due à un dysfonctionnement du réseau d’assainissement de l’hôtel, resté sans solution depuis plusieurs années.

Le 9 Mars

À l’Est de l’îlet Pinel, le 9 mars, deux pêcheurs armés de fusils harpons ont dû remettre leur équipement aux gardes de la Réserve, la pêche étant interdite sur cet espace protégé, comme d’ailleurs sur tout le territoire de la Réserve.

le 20 Mars

Le 20 mars, à Pinel, les gardes ont ordonné l’arrêt de la construction d’une station d’épuration privée. Ces travaux avaient lieu sans autorisation, sur le territoire du Conservatoire du littoral.

Filets

Un filet de 100 mètres signalé par un témoin a été retiré et saisi par les gardes dans la baie de l’Embouchure, en plein coeur de la Réserve naturelle, le 15 juin. Trois jours plus tard, les mêmes gardes ont constaté la présence de deux casiers pleins de poissons entre Petite Clé et la côte, à Cul-de-Sac. Les casiers ont été saisis et les poissons remis en liberté.

Pollution Grand Etang Terres BassesPinel Arrêt de la construction d'une centrale d'épurationFilets au Galion

All articles from: Newsletter-18

Managing The Impact Of Human Activities In Protected Areas

? Top