La Réserve naturelle de Saint-Martin est une aire marine protégée de 30km2 située au nord-est de l’île de Saint-Martin. Créé en 1998, cet espace préserve les cinq principaux écosystèmes de l’île : récifs coralliens, mangroves, herbiers de phanérogames, étangs et forêt sèche littorale. La Réserve gère également les 14 étangs du Conservatoire du littoral et ses 11 km de rivages terrestres naturels.

Communication et éducation environnementale

Communication extérieure sur la Réserve Naturelle

La  communication est  indispensable pour  sensibiliser et  éduquer la  population locale  et touristique. Pour ce faire :
la documentation institutionnelle sera adaptée au contexte de Saint-Martin par une traduction en anglais. En effet, actuellement les campagnes de sensibilisation développées par les institutions de Guadeloupe (DIREN) sont produites exclusivement en français. Dans le contexte de Saint-Martin, où la majorité de la population est anglophone, cette documentation devra être éditée en anglais ;
La constitution d’un centre de ressource documentaire multimédia dans la maison de la Réserve Naturelle sera créée. Ce centre sera mis à la disposition de tous les publics et présentera le patrimoine naturel et historique de la Réserve Naturelle. Les actions entreprises et les résultats scientifiques (vulgarisés) pourront être exposés ;
Le renforcement du lien entre la population et la Réserve Naturelle devra être développé  par  des  campagnes  d’affichages  sur  les  bords  des   routes,  la participation à des émissions de radios locales et de télévisions (RFO et câble local). Des reportages seront réalisés à destination de la télévision hollandaise ; La parution d’articles sur la Réserve Naturelle dans la presse locale (le Pélican) et les magazines locaux et internationaux (Discover, Saint/Sint Maarten Nature, Turquoise...).

La mission et les actions entreprises par la Réserve Naturelle doivent être largement diffusées pour montrer le rôle qu’elle joue dans la protection du patrimoine de Saint-Martin :
un site internet dédié à la présentation de la Réserve Naturelle et à la mise en ligne de documents de référence sera créé et actualisé ;
une publication périodique (« journal de la Réserve Naturelle ») sera diffusée. Sa  périodicité  sera  trimestrielle.  Cette  publication  sera  également téléchargeable sur le site internet ;
des films documentaires sur le patrimoine de la Réserve Naturelle seront réalisés. La constitution de cette base de données audio-visuelle complètera les moyens d’éducation pour les publics n’ayant pas la possibilité de se rendre physiquement dans la Réserve Naturelle ;
la création d’un espace muséographique et d’exposition au sein de la maison de la Réserve Naturelle sera développée ;
la diffusion large du résumé du plan de gestion d’une dizaine de pages à destination de la presse, des administrations locales et régionales, des chambres consulaires et des élus de la Collectivité de Saint-Martin et des élus de Sint Maarten (partie hollandaise) ;
la diffusion et l’édition de plaquettes d’informations sur le patrimoine de la Réserve Naturelle et sa réglementation. Ces plaquettes à destination de tous les publics seront réactualisées en français et en anglais et devront être largement distribuées.

Education à l’environnement

L’éducation à l’environnement passe par la découverte du milieu in situ. Pour ce faire, un sentier sous-marin permettant la découverte pédagogique du milieu marin sera aménagé à l’îlet Pinel.Les chemins de randonnée seront sécurisés et entretenus (balisage, panneaux d’interprétations).

Des aménagements seront également mis en place par la Réserve Naturelle pour permettre aux visiteurs d’observer la richesse ornithologique par l’aménagement de stations d’observation de l’avifaune (développement du « birdwatching »). La Réserve Naturelle est également un vecteur de promotion économique et sociale de l’île. De ce fait, elle développe un partenariat avec l’Office du Tourisme de Saint-Martin pour promouvoir l’île en tant que destination écotouristique. L’ensemble des prestations extérieures devra faire appel dans la mesure du possible à des entreprises locales, la Réserve Naturelle, en plus de son rôle de protection du patrimoine naturel, étant également un vecteur de développement économique et social de l’île.

? Top