La Réserve naturelle de Saint-Martin est une aire marine protégée de 30km2 située au nord-est de l’île de Saint-Martin. Créé en 1998, cet espace préserve les cinq principaux écosystèmes de l’île : récifs coralliens, mangroves, herbiers de phanérogames, étangs et forêt sèche littorale. La Réserve gère également les 14 étangs du Conservatoire du littoral et ses 11 km de rivages terrestres naturels.

Journal de la Réserve Naturelle de Saint-Martin

Le Journal de la Réserve

Journal-19

Téléchargez le PDF:
Download PDF - Télécharger le PDF

Créée en 1998, la Réserve naturelle de Saint-Martin souffle quinze bougies cette année. Je mesure la distance parcourue et le travail accompli depuis cette naissance. Grâce aux partenariats établis an niveau local et tout particulièrement avec la préfecture de Saint-Barthélemy et Saint-Martin, ainsi qu’au niveau régional, national, et international, notre île est devenu la plateforme – le «hub» – incontournable pour traiter de toutes les problématiques environnementales de la région. J’applaudis les projets à venir, parmi lesquels un programme de recherches scientifiques sur le requin citron et la réalisation d’habitats artificiels sous-marins. Avec cette première expérience d’habitat artificiel, la Réserve va créer des conditions d’accueil pour les poissons de récif herbivores, afin d’augmenter leurs stocks et répondre de manière écologique à la problématique du développement des algues au détriment des coraux. Un autre projet va consister à poser des balises Argos sur des baleines à bosses, avec l’appui de plusieurs partenaires, afin de sensibiliser à la présence de ces grands mammifères dans nos eaux et mieux les connaître. Je n’oublie pas bien sûr le projet de Maison de la Réserve (institut de la biodiversité insulaire de Saint-Martin), une réelle valeur ajoutée à pour notre territoire, et qui est un atout pour la création de nouveaux cursus scolaires et universitaires, une innovation en terme de recherches scientifiques et une véritable valeur ajoutée économique et touristique. En conclusion, je suis fier d’avoir participé à la mise en place de notre Réserve et je félicite l’équipe pour ce qu’elle est devenue aujourd’hui.

Pierre Aliotti
Pierre aliotti - Vice-président de l’association de gestion de la Réserve naturelle nationale de Saint-Martin

De gauche à droite / From left to right

Le Capitaine Sylvain Jouault, le Vice-Recteur Jean-Marie Jespère, le Vice-Procureur Flavien Noailles, Romain Renoux (RN), Julien Chalifour (RN), Nicolas Maslach (RN), le Député Daniel Gibbs, le Président de l’Association de la Réserve Naturelle Hervé Viotty, le Préfet de Saint-Barthélemy et Saint-Martin Philippe Chopin, Franck Roncuzzi (RN), Steeve Ruillet (RN), Daniel Lewis (RN) et Christophe Joe (RN)

Voeux 2014
La Réserve naturelle de Saint-Martin vous présente ses meilleurs voeux pour 2014

 

Le Journal de la Réserve

L’amélioration des connaissances sur les espaces et les espèces protégées

Le grand dauphin Tursiops truncatus The bottlenose dolphin Tursiops truncatus © Nicolas Maslach

Le 15 novembre, au Mercure, Romain Renoux, en charge du sanctuaire AGOA pour Saint- Martin, a présenté les résultats des campagnes de suivi des mammifères marins initiées par Nicolas Maslach dans le cadre du sanctuaire en 2012 et 2013 dans les Îles du Nord. Sur 3 saisons, 1022 km de transects ont été réalisés autour de Saint-Martin et Saint-Barthélemy et 1400 km autour d’Anguilla, Saint-Eustache et Saba. 68 observations visuelles ont été réalisées. 6 espèces différentes ont été vues :...

+ plus
An Atlantic spotted dolphin (Stenella frontalis) © AAMP – AGOA – K. Questel

En dépit de conditions météorologiques difficiles entre le 10 et le 15 décembre 2013, le dernier suivi scientifique des mammifères marins organisé par le sanctuaire Agoa a permis l’observation de grands dauphins côtiers sur le banc de Saba, de deux groupes d’une trentaine de dauphins tachetés de l’Atlantique – dont de nombreux juvéniles – au nord-ouest d’Anguilla et au sud-ouest de Saint-Martin, et même d’un requin-baleine, requin tout à fait inoffensif, au sud de Saint-Martin. Plusieurs...

+ plus
L’association Megaptera participera à l’opération The association Megaptera will participate in the mission

MegapteraQuelles routes les baleines à bosses empruntent- elles pendant leur migration? Quelles eaux fréquentent-elles précisément? Rencontrentelles d’autres groupes de baleines à bosses? Comme le précise son plan de gestion, la Réserve naturelle...

+ plus
Éponges dans la mangrove Sponges in the mangroves © Julien Chalifour

Des scientifiques du monde entier – Brésil, Inde, Royaume-Uni, États-Unis... – se sont retrouvés du 1er au 8 décembre aux Anses d’Arlet, en Martinique, afin d’échanger et d’enrichir leurs connaissances sur les éponges de la Caraïbe. L’éponge, ou spongiaire, est un animal aquatique dont il existe environ 5000 espèces recensées dans le monde. Julien Chalifour a assisté aux interventions des spécialistes et a participé aux plongées de collecte des échantillons, pour ensuite les traiter. Cet...

+ plus
Les caméras utilisées par la mission Catlin The cameras used by Catlin survey

Début décembre, Nicolas Maslach a donné le feu vert à la mission australienne Catlin Seaview Survey et nous aurons très bientôt la possibilité de découvrir sur internet et dans le détail les récifs filmés à Tintamare et à Grandes Cayes. La mission a été menée par une équipe de scientifiques australiens avec trois caméras prenant les images à 360° et en haute résolution. Développée par des chercheurs australiens, cette technique permet d’améliorer le suivi des fonds marins, ainsi que leur...

+ plus
Premières photos du scinque à Tintamare First pictures of the skink on Tintamare © Julien Chalifour

Repéré à Tintamare en mars 2013 pendant les opérations de dératisation de l’îlet, le scinque est un petit lézard très rare, endémique de La Désirade et de l’îlot de Petite Terre et dont on ignorait la présence à Saint-Martin jusque-là. Des photos attestent bien de son existence dans les murets de pierres sèches à Tintamare et cette découverte va devenir l’un des axes majeurs du prochain plan de gestion de la Réserve naturelle. Une mission scientifique sera financée par l’État au travers de...

+ plus
Halophilia stipulacea © Julien Chalifour

Une nouvelle espèce envahit peu à peu les herbiers sous-marins et la Réserve s’inquiète de connaître les conséquences de cette invasion silencieuse. Introduite par l’intermédiaire des ancres de bateaux, Halophilia stipulacea grignote la place occupée par Syringodium et par Thalassia. En Guadeloupe et aux Saintes, la nouvelle espèce a pris toute la place, mais cet envahissement ne serait pas forcément négatif. Halophilia stipulacea plaît apparemment aux poissons, qui la digèrent facilement,...

+ plus
La maquette du récif artificiel | Design of the artificial reef © Julien Chalifour

Les larves d’animaux marins sont des proies faciles pour leurs prédateurs et favoriser leur taux de survie est une bonne manière d’augmenter le patrimoine écologique. Dans cet objectif, Nicolas Maslach a entrepris dans le cadre d’un projet baptisé «BIOHAB» d’implanter des habitats artificiels dans une zone dépourvue de récifs. Constitué de parpaings, matériau couvert de petites anfractuosités idéales pour l’installation des larves, ce récif deviendra un habitat de choix pour des milliers de...

+ plus

La maîtrise des impacts anthropiques sur les espaces protégés

Poisson-lion | Lion fish © Julien Chalifour

57 poissons-lion ont été pêchés, coupés en deux et laissés sur le lieu de leur découverte par les gardes dans les eaux de la Réserve naturelle en 2013, le but étant que d’autres poissons apprécient leur chair et finissent par en devenir prédateurs. Les analyses visant à déterminer si leur chair est contaminée par la toxine de la ciguatera continuent, les premiers résultats ayant fait apparaître que certains poissons en étaient porteurs et d’autres non, selon leur origine. Les gardes, ainsi...

+ plus
Gaïa transpercée par une flèche | Gaïa shot by the arrow of a spear gun

Traversée de part en part par une flèche de fusilharpon au niveau des poumons, la tortue verte baptisée Gaïa a eu la chance de croiser le chemin de Julien Chalifour – chargé de mission scientifique à la Réserve – qui, le 25 août, se promenait sous l’eau au large d’Orient Bay. Examinée par la vétérinaire Claire Saladin, Gaïa avait absolument besoin d’être opérée pour que la flèche soit retirée. Faute d’équipement à Saint-Martin, la tortue a été évacuée vers la Guadeloupe, où elle a été prise...

+ plus
Les ruines à Babit Point... | The ruin on Babit Point...© Béatrice Galdi

Première étape de la destruction des ruines d’une maison à Babit Point et de l’ancien hôtel au Galion, un diagnostic de l’amiante a été lancé en novembre par le Conservatoire du littoral. Ce diagnostic préalable est obligatoire avant la démolition de tout bâtiment construit avant 1997. En effet, si de l’amiante est présente, une dépollution est nécessaire afin que ce matériau dangereux ne se propage pas dans l’air et que les déchets soient déposés sur un site agréé. La ruine de Babit Point...

+ plus
Toilettes sèches à Pinel | Dry toilets on Pinel © Béatrice Galdi

L’accueil du public sur un site touristique doit tenir compte des besoins naturels de ces visiteurs et donc de la présence de toilettes écologiques. À l’îlet Pinel, le choix a été fait d’implanter deux toilettes sèches, financées avec l’aide de l’Europe et de l’État et considérées comme une bonne solution écologique dans les milieux isolés ne bénéficiant pas de réseaux collectifs. Leur entretien a été confié aux deux restaurateurs bénéficiant d’une autorisation d’occupation temporaire du...

+ plus
Paysage à Babit Point | Babit Point landscape © Béatrice Galdi

Sentier botanique à Babit Point

Dès que la maison en ruines aura disparu du paysage, il est prévu la création d’un sentier botanique qui mettra en valeur le Melocactus intortus et les autres espèces floristiques à l’aide de panneaux, mais aussi les aspects paysagers du site, son chaos rocheux et son ouverture sur l’Océan Atlantique et l’île de Saint-Barthélemy.

Beau projet à l’embouchure de l’étang aux Poisson...

+ plus
Du matériel de guerre trouvé dans l’étang Rouge | War material found in the Etang Rouge

Le 11 septembre

A l’occasion du suivi scientifique des oiseaux autour des étangs, l’équipe a repéré un grand nombre de munitions de toutes sortes, jetées dans l’étang Rouge, à faible profondeur. Quelques semaines plus tard, le 31 octobre, c’est un pistolet 357 Magnum et un détonateur anti-personnel de mines en état de marche qui ont été découverts par les gardes de la Réserve, toujours dans l’étang Rouge. Ces armes ont été repêchées avec l’assistance de la brigade de recherches de...

+ plus

La restauration des milieux et des populations dégradées

Pollution récurrente sur le Grand étang Recurrent pollution in the Grand Etang © Christophe Joe

Un énième rebondissement dans l’affaire de pollution du Grand Étang est survenu en novembre 2013, toujours en bordure de la route qui longe l’hôtel de la Samanna d’un côté et l’étang de l’autre. Des riverains ont alerté la Réserve et le Conservatoire de cette importance pollution d’eaux usées non traitées, qui débordaient abondamment sur la route au lieu de se déverser dans le réseau public d’assainissement. Un curage a permis de stopper à court terme le problème, mais il faudra bien que des...

+ plus
Anti-theft anchorages at Pinel

À Pinel, afin d’éviter les vols récurrents de bouées de mouillage, les gardes de la Réserve naturelle ont remplacé les bouts allant du corpsmort à la bouée par de la chaîne de 12 millimètres. Par ailleurs, trois bouées de mouillage au Rocher Créole et quatre à Tintamare ont été temporairement retirées, l’anneau scellé chimiquement sur le corps-mort nécessitant des travaux sous-marins de sécurisation.

La communication et l’éducation environnementale

Le sentier de découverte à l’étang de la Barrière | The nature trail on the Etang de la Barrière

Reconnaissance caribéenne pour le sentier dans la mangrove

Le sentier de découverte de la mangrove et de l’avifaune à l’étang de la Barrière, mis en place en 2012-2013 par le Conservatoire du littoral et la Réserve, a été intégré au «Caribbean Birding Trail», une initiative qui regroupe les meilleurs sites d’observation de l’avifaune à l’échelle de la Caraïbe. Pour les amateurs de «birdwatching», cette reconnaissance place la petite île de Saint- Martin aux côtés de destinations...

+ plus
La Réunion

Saint-Martin à l’honneur à La Réunion

La presse réunionnaise s’est faite l’écho de la Réserve naturelle de Saint- Martin et de ses bonnes pratiques à l’occasion de la participation de Nicolas Maslach à la conférence internationale du développement durable du tourisme, et du compagnonnage de Franck Roncuzzi à la Réserve marine de La Réunion.

La Réserve dans Discover...

Afin de valoriser la qualité du travail de ses partenaires opérateurs commerciaux, mais aussi...

+ plus

L’optimisation des moyens pour assurer la qualité des missions

Daniel Lewis

Les trois gardes de la Réserve naturelle ont accueilli le 12 novembre un nouvel élément au sein de leur équipe. Il s’agit de Daniel Lewis, recruté dans le cadre des contrats avenir et dont la candidature avait retenu l’attention de tout le personnel de la Réserve. Actuellement en phase de découverte et d’apprentissage, le nouveau garde participe à toutes les patrouilles à terre et en mer, ainsi qu’aux travaux d’entretien des mouillages, par exemple. Très motivé par la protection de l’...

+ plus
Signature of the convention between the COM and the Nature Reserve

La piscine flottante en eau de mer implantée à l’origine en baie de Grand-Case a été remontée en octobre dans la baie de l’Embouchure, dans la réserve naturelle marine, et fait l’objet d’une convention de partenariat entre la Collectivité et la Réserve. L’idée pour la Collectivité est de disposer d’un endroit adapté pour les activités scolaires de natation. Le conseil exécutif a délibéré en ce sens le 24 septembre 2013 et a alloué 150 000 euros à la Réserve naturelle, répartie sur trois...

+ plus

Le renforcement de l’intégration régionale

Free the whales from driftnets | Exercises at sea

Créé en 2010 sur l’ensemble de la zone économique exclusive des Antilles françaises, le sanctuaire Agoa est dédié à la protection des mammifères marins. Grâce au soutien financier et technique de l’Agence des aires marines protégées (AAMP), le sanctuaire travaille notamment à développer la coopération par une politique de jumelage avec les sanctuaires existants ou en devenir dans la région et par la mise en oeuvre de campagnes internationales de connaissance des mammifères marins et de leurs...

+ plus
IMPAC 3 took place in Marseille this year

Nicolas Maslach, Franck Roncuzzi, Julien Chalifour et Romain Renoux ont participé à IMPAC 3, qui se tenait pour la première fois en France, du 21 au 26 octobre, sur le magnifique site du Palais du Pharo, à Marseille. Tous les quatre ans, cet événement est le traditionnel rendez-vous des gestionnaires d’aires marines protégées du monde entier, qui peuvent échanger en participant à des dizaines d’ateliers spécialisés. IMPAC 3 représente pour notre pays une chance de mettre en avant les...

+ plus
View of the International Conference on Sustainable Development of Tourism in Islands

La Réserve naturelle de Saint-Martin ayant accueilli la directrice de la Réserve nationale marine de La Réunion et le responsable de la cellule surveillance et police de cette Réserve en juin 2013, Nicolas Maslach et Franck Roncuzzi se sont rendus à leur tour à La Réunion en septembre, dans le cadre des échanges de bonne pratique entre sites naturels protégés. Franck Roncuzzi a mis à profit son déplacement pour effectuer un compagnonnage avec la Réserve marine de La Réunion sur les aspects...

+ plus
Romain Renoux participated in the scientific monitoring program in Martinique

La Réserve naturelle de Saint-Martin a participé à une campagne de suivi scientifique des mammifères marins, du 1er au 8 octobre, dans les eaux côtières de la Martinique. Cette mission, organisée par l’AAMP et le CAR-SPAW dans le sanctuaire Agoa, a permis de nombreuses observations visuelles et acoustiques de plusieurs espèces de ces grands animaux. À signaler, l’observation d’une baleine à bec de Gervais, espèce rare, dans le canal de Sainte-Lucie. Ces campagnes permettent d’améliorer la...

+ plus
Julien Chalifour at the GCFI conference, in front of the poster featuring the 818 species in Saint-Martin

La 66ème conférence annuelle du «Golf and Caribbean Fisheries Institute» (GCFI) s’est tenue du 4 au 8 novembre à Corpus Christi, au Texas. Romain Renoux et Julien Chalifour y ont rencontré les autres gestionnaires d’aires marines protégées de la Caraïbe et leur ont présenté l’inventaire réalisé en avril 2012 au cours d’une mission scientifique qui a permis d’identifier 818 espèces de crustacés, d’échinodermes et de mollusques dans les eaux de la Réserve. Cette présentation s’inscrit dans la...

+ plus

L'Equipe

Nicolas Maslach

- Nicolas Maslach

Directeur et Conservateur de la RNN et représentant du Conservatoire du littoral

Romain Renoux

- Romain Renoux

Pôle "Coopération régionale et animation pédagogique"

Franck Roncuzzi

- Franck Roncuzzi

Responsable du pôle "Police de la Nature, administration et logistique" :
commissionnements faune / flore, circulation des véhicules terrestres à moteur

Julien Chalifour

- Julien Chalifour

Pôle "Missions et suivis scientifiques"

Christophe Joe

- Christophe Joe

Pôle "Police de la Nature et sensibilisation" :
commissionnement Conservatoire du littoral

Steeve Ruillet

- "Steeve Ruillet

Pôle "Police de la Nature et sensibilisation" :
commissionnements réserve naturelle terrestre, réserve naturelle marine, loi sur l’eau et Conservatoire du littoral

Béatrice Galdi

- Béatrice Galdi

Responsable du pôle "Prospective et aménagement-Conservatoire du Littoral"
Chargée de mission du Conservatoire du littoral pour les antennes de Saint Martin et Saint Barthélemy

 
 
? Haut