Maintenir ou améliorer les conditions d’accueil pour les populations d’oiseaux marins nicheurs

Maintenir ou améliorer les conditions d’accueil pour les populations d’oiseaux marins nicheurs

Maintenir ou améliorer les conditions d’accueil pour les populations d’oiseaux marins nicheurs

Suzanne Gonnier
Suzanne Gonnier

Suzanne Gonnier, 22 ans, étudiante à l’école nationale supérieure de paysage de Versailles (ENSP), a été accueillie en stage à la Réserve naturelle en juin et juillet 2018. Future paysagiste- concepteur, elle a fait le choix de venir à la Réserve naturelle afin d’approcher un acteur de la gestion du territoire, dans l’idée de commencer sa carrière dans un espace protégé. Sa mission a été de proposer un programme de réhabilitation de l’étang des Salines d’Orient, mis à mal par Irma. L’idée aujourd’hui est de concilier régénération et conservation des écosystèmes et découverte par le public. Elle a travaillé sur une zone de vasière, endroit de prédilection des oiseaux nicheurs, et préconise d’une part de retracer des canaux dans cette vasière et d’autre part d’en stabiliser les berges par des plantations de palétuviers issus d’une pépinière à créer avec le concours des enfants du Collège de Quartier d’Orléans, investis dans le programme d’Aire Marine Educative de la Baie du Galion. Ces aménagements viendront isoler les zones de nichage et de repos de l’avifaune qui pouvait précédemment être dérangée par des prédateurs terrestres. Ces nouvelles zones de rassemblement pourront également permettre le développement d’activités telles que le birdwatching. Ce travail vient alimenter la réflexion quant à la réhabilitation et à la gestion de ce site classé en Réserve naturelle nationale et labélisé Ramsar et Spaw pour la richesse des écosystèmes qu’il abrite.

? Haut