Favoriser la conservation des populations de tortues marines

Favoriser la conservation des populations de tortues marines

Favoriser la conservation des populations de tortues marines

Une tortue imbriquée en ponte - Hawksbill turtle laying her eggs
Une tortue imbriquée en ponte - Hawksbill turtle laying her eggs

La saison de ponte 2018 des tortues marines a commencé et se poursuivra jusqu’en novembre. L’équipe d’écovolontaires bénévoles chargés d’arpenter les plages dans l’espoir de relever les traces d’une tortue venue pondre s’est réduite à une petite trentaine cette année. Aucune trace n’avait été relevée au début du mois de juin, mais rien d’alarmant. En effet, à cette heure, ce n’est pas moins de 6 traces enregistrées pour les plages de Tintamarre, soit l’exacte équivalant de l’activité de ponte enregistrée à la même époque en 2017. Julien Chalifour, en charge du Pôle scientifique de la Réserve, attend la fin de la saison pour se prononcer sur les éventuelles conséquences de la perturbation des plages par le cyclone, ainsi que des conditions climatiques inhabituelles, sur la ponte des tortues.

Devenez écovolontaire en participant au suivi scientifique des pontes de tortues marines? Il suffit que vous soyez disponible une fois par semaine ou une fois par mois, selon vos disponibilités, et la Réserve assurera votre formation.

Contacter pour cela science@rnsm.org.

? Haut