La Réserve naturelle de Saint-Martin est une aire marine protégée de 30km2 située au nord-est de l’île de Saint-Martin. Créé en 1998, cet espace préserve les cinq principaux écosystèmes de l’île : récifs coralliens, mangroves, herbiers de phanérogames, étangs et forêt sèche littorale. La Réserve gère également les 14 étangs du Conservatoire du littoral et ses 11 km de rivages terrestres naturels.

Documentation

Téléchargez le PDF:
Download PDF - Télécharger le PDF

Poissons vénémeux, informations et règlementations

Téléchargez le PDF:
Download PDF - Télécharger le PDF

Les espèces les plus observées aux antilles : grand dauphin, dauphin tacheté pantropical, globicéphale à nageoire courte, grand cachalot, baleine à bosse.

Téléchargez le PDF:
Download PDF - Télécharger le PDF

Le poisson lion Originaire de l’Océan Pacifique et de l’Océan Indien, le poisson lion (Pterois volitans) est une espèce invasive, introduite accidentellement dans la mer des Caraïbes.
Très vorace et sans prédateur local, il constitue une menace pour nos récifs et nos poissons.

Que faire à la vue de ce poisson

Téléchargez le PDF:
Download PDF - Télécharger le PDF

 La Réserve assure un suivi des pontes des tortues marines – tortues vertes, imbriquées et luth – avec l'aide d'une soixantaine d'écovolontaires, chargés de relever les traces laissées par les tortues dans le sable lorsqu'elles viennent déposer leurs oeufs sur les plages.
Toute source de dérangement survenant la nuit lors de la saison de ponte (mars à octobre) peut pousser ces reptiles protégés à faire demi-tour et donc à ne pas venir pondre sur nos plages, menaçant par la même occasion la survie de ces espèces fragiles.

Téléchargez le PDF:
Download PDF - Télécharger le PDF

Panneau de règlemementation en Réserve

Téléchargez le PDF:
Download PDF - Télécharger le PDF

Espèces limitées ou interdites à la pêche, en dehors des limites de la Réserve.

? Top